• Quand le destin vous joue des tours ...

    Aujourd'hui nous sommes le 5 octobre. Le soleil pointe enfin son nez et dans ma tête tout est mélangé. Pourquoi ?

    Comeback

    Nous sommes le mercredi 3 octobre. Je suis triste. Le téléphone n'a toujours pas sonné, l'OAA ne répond pas à mes mails alors qu'ils répondent à d'autres...

    Le Congo semble de nouveau fermer ses portes, pour un an voire plus ? Donc si on nous apparente au Congo, 2 ans et demi d'attente semblent se profiler...

    Pour Djibouti, je ne sais pas...

    Du côté du conseil général, les dossiers pupilles ont bien avancé. En deux mois ils ont traité les dossiers de juillet 2008 à juin 2009. Nous c'est novembre 2010. On ne s'emballe pas car on sait que du jour au lendemain, les choses peuvent se rallentir s'il n'y a plus de bébés abandonnés, c'est déjà arrivé. Donc on va dire que côté pupille, il reste 2 ans.

    Mercredi aprem je reçois un sms d'une amie qui attend aussi un pupille. Leur dossier est de novembre 2009, c'est proche pour eux, très proche ! Dans ce sms, elle me demande si j'ai reçu un courrier du CG. N'étant pas à la maison, j'appelle mon mari. Oui on a reçu une lettre. Nous sommes conviés fin octobre à une réunion d'informations sur les bébés pupilles.

    Non ce n'est pas possible !!! Mon coeur s'accélère !!! Non c'est pas possible !!!! Ce courrier..... Non ça doit être une erreur.... Ce courrier est celui que le CG envoie aux couples qui entrent dans leur dernière année ce qui voudrait dire que dans un an et demi max, bébé sera à la maison...

    J'appelle mon amie, heureuse comme tout que nous aillons nous aussi ce courrier. Et là elle m'apprend que normalement cette réunion concerne les dossiers qui sont de max octobre ( ils font d'octobre à octobre) alors pourquoi nous ???

    C'est le chamboulement... Que faire , arrêter avec l'OAA, attendre encore deux ans avant de faire notre dernier TEC et prendre le risque d'attendre le bébé ?

    ou rester avec notre OAA avec le risque d'attendre des mois et des mois avant d'aller cherhcer notre petit bout ?

    Le choix est très difficile... Alors laissons faire le destin...

     

     xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

     

    C'est un beau jour aujourd'hui

     

    Nous sommes le 10 octobre et voilà le message que j'ai reçu par texto aujourd'hui. Il vient de mon amie ( dossier pupille novembre 2009)

     

    Lorsque j'ai lu ce message les larmes sont montées... Pourquoi ? Parce que cela voulait dire qu'ils avaient reçu le coup de fil du Conseil Général... Ils vont être parents. Tout comme nous, ils sont conviés à la réunion pour les pupilles. On s'était vus le weekend précédent, on savait qu'ils allaient être appelés mais honnêtement pas si tôt !!!

     

    Je l'aurais appris il y a un an, je me serais emballée. Je serais allée direct sur le bon coin pour trouver une poussette etc. C'est ce que j'avais fait lorsque nous avions été accepté par l'OAA.

     

    Mais là non, je ne m'emballe pas. Je ne peux pas. Je n'y crois pas. Trop de fausses joies, trop de peine... Je n'arrive pas à me dire que bientôt ce sera nous, non, je n'y arrive pas. Mais ce qui m'étonne encore plus c'est que je ne veux pas en parler.

     

    Je me souviens encore il y a un an, on faisait le tour de la famille, des amis avec une bouteille de champagne, pour annoncer la bonne nouvelle: "Dans un an on sera parents !"

     

    Mais voilà un an après pas de news de l'OAA et en fait on n'en veux plus, on n'a plus confiance...

     

    Alors là on n'en parlera pas, on ne veut plus décevoir, on ne veut plus être déçus...

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     14/10

    Heureusement qu'on ne s'est pas emballé. Apparemment il n'y a plus de bébés à adopter, ils ont tous trouvé un foyer. Donc pas sûr qu'on soit apparenté d'ici un an... On stagne... encore....

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :